Marker

Livraison offerte en France 🇫🇷

Tout savoir sur l’acné hormonale

Nous connaissons tous une personne qui a subi durant ses années collèges ou lycée les effets néfastes de l’acné sur sa peau, il se peut même qu’il s’agisse de vous en l’occurrence. Alors avez-vous réussi à vous en débarrasser ? Avec le temps, des cures, ou des médicaments, si vous avez réussi à survive à ce fléau : bravo !!

Alors comment se fait-il que certains et certaines se retrouvent encore 15 ans plus tard avec le même problème de peau sensible et recouverte de comédons ? C’est le retour de l’acné hormonale.

QU’EST-CE QUE L’ACNE HORMONALE

Reconnue facilement chez les adolescents, l’acné hormonale peut également apparaître (ou réapparaître) à l’âge adulte, en particulier chez les femmes pour qui les menstruations, la contraception, la grossesse et la ménopause sont signes de bouleversements hormonaux. Le stress est également énorme facteur de l’apparition de l’acné.

Il existe plusieurs types d’hormones responsables de votre acné :

  • Les hormones féminines : progestérone + œstrogène
  • Les hormones masculines : testostérone + androgène
  • Les hormones du stress : cortisol

L’acné hormonale se reconnait donc par les périodes au cours desquelles les boutons d’acné apparaissent et également à l’endroit où il se situent. Le menton et la mâchoire sont les principales cibles des inflammations durant ce dérèglement cyclique des hormones car ce sont là où se trouvent les glandes sébacées de votre visage. Celles-ci sont liées aux organes reproducteurs et donc soumises au manque ou au surplus d’hormones.

Les boutons qui vont apparaitre s’apparentent à une poussée de microkystes, points noirs, nodules (et autres bizarreries) à cause d’une forte concentration de sébum obstruant les pores, provoquant une inflammation sur le bas de votre visage.

Si vous souffrez d’acné hormonale, il faut vous tourner vers votre médecin généraliste ou encore mieux, votre dermatologue. En général, ils vous orienteront vers des antibiotiques, des traitements spécifiques, une pilule contraceptive, … Cependant, si vous cherchez d’autres alternatives plus naturelles, il en existe pour calmer l’acné modérée.

COMMENT ADAPTER SA SKINCARE A SON ACNE

Lorsque votre peau est touchée par l’acné hormonale, qu’une envie : soulager et camoufler vos boutons. L’épiderme brûle, démange et il est parfois difficile de s’empêcher de toucher ses imperfections. STOP ! La première règle lorsqu’on a de l’acné est de ne pas toucher son visage, car l’excès de sébum ne fera que s’aggraver si vous continuer à triturer chaque bouton. Avant de commencer sa routine du matin ou du soir, il faut veiller à bien laver ses mains.

La peau étant plus fragile que de coutume, pas besoin de l’obstruer avec un maquillage épais ou une crème exfoliante forte, cela ne fera qu’aggraver les choses.

Nos conseils :

  • Eviter l’exfoliation à grains

Les grains, aussi fins soient-ils, sont trop agressifs pour l’épiderme et peuvent créer des microlésions. Préférer donc une lotion exfoliante contenant de l’acide salicylique par exemple (voir article précédent).

  • Eviter l’obstruction des pores

Oublier la routine à 15 étapes et les crèmes appliquées les unes après les autres, aller au plus simple est la meilleure des solutions. Le double nettoyage est primordial, d’abord avec une huile démaquillante puis avec une gelée nettoyante par exemple.

  • Ne pas dessécher sa peau

On pense souvent à tort que d’assécher les boutons d’acné est un geste qui les fera disparaitre plus rapidement. Or, il ne faut pas négliger l’hydratation de votre peau, même dans les cas où il y a une production de sébum excessive, il faut tout de même utiliser une crème hydratante mais légère telle que celle de Melāhuac.

COMMENT PREVENIR L’ACNE HORMONALE

Vous êtes ce que vous mangez : une alimentation saine et un équilibre entre les aliments gras, salé et sucré vous permettra de réduire l’apparition d’un grand nombre de boutons. De quelque nature soient-ils, les boutons ont tendance à se développer quand ces paramètres sont réunis.

Le stress est également un facteur aggravant de l’acné. Les situations de stress intense ne font pas bon ménage avec les hormones, en particulier avec le cortisol. Pour calmer son esprit et sa peau, se tourner vers des alternatives naturelles est possible. L’huile de CBD est d’ailleurs réputée pour ses vertus tranquillisantes.

Même s’il ne guérira pas votre acné hormonale, un sommeil réparateur permettra à votre peau de se régénérer, et aux actifs que vous avez déposé sur votre peau de faire effet.

On souhaite bon courage à ceux et celles qui souhaitent arranger leur situation et retrouver une peau en meilleure santé. YOU CAN DO IT!

Article précédent
Article suivant

0 comment. Laisse un commentaire

Empty content. Please select category to preview