Marker

Livraison offerte en France 🇫🇷

Pourquoi intégrer les huiles essentielles dans son quotidien

L’aromathérapie est un type de médecine de plus en plus répandue. Très prisée par les personnes qui souhaitent éviter les traitements médicamenteux ou qui cherchent à prévenir des états d’anxiété, cette thérapie par les plantes est considérée comme de la médecine douce. Pourtant les huiles essentielles, par leur puissance et leur concentration sont tout autant efficaces que dangereuses lorsqu’elles sont utilisées par des novices.

UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES

Une huile essentielle est un concentré d’essences aromatiques de plantes, racines, graines ou écorce, obtenu par extraction grâce à des procédés permettant de conserver tous les bienfaits du ou des ingrédients distillés. Il existe plusieurs types de procédés : par pression mécanique à froid, par extraction par solvant chimique ou par alcool, par graisses animales ou encore la plus connue, par distillation par entrainement à la vapeur (technique la plus ancienne). En fonction de la concentration de la plante, on obtient soit : des huiles essentielles (100% de concentration végétale), des absolus ou des eaux florales.

Sous forme liquide, les huiles essentielles sont appelées « huile » mais ne contiennent en réalité aucun corps gras. En moyenne, elles peuvent se conserver jusqu’à 5 ans sans perdre leurs diverses propriétés. En effet, une huile essentielle est composée de nombreuses molécules qui possèdent chacune des chémotypes, c’est à dire un large panel de propriétés qui vont définir les effets de la prise de cette huile essentielle.

Du fait du nombre de molécules actives dans ce concentré de plantes, il faut manier les huiles essentielles avec précaution. Celles-ci sont utilisées sous 3 formes différentes :

  • Par voie interne

Certains remèdes préconisent de mélanger quelques gouttes d’HE avec une boisson ou des aliments afin de faire disparaitre certains symptômes de maladies saisonnières, telle que l’HE d’eucalyptus radié à verser sur un sucre pour lutter contre un rhume.

  • Par voie cutanée

L’huile essentielle est déposée sur la peau sur la zone qui permettra au mieux son efficacité, par exemple : une goutte d’HE de Tea tree sur un bouton. Ou bien elle peut être diluée dans une crème de massage, un lait corporel ou un cosmétique de soin.

RAPPEL : ne jamais appliquer d’huile essentielle directement sur les muqueuses (nez, yeux, bouche, conduit auditif).

  • Par voie respiratoire

Certaines huiles essentielles sont trop fortes ou irritantes pour la peau et sont donc utilisées dans un diffuseur ou bien simplement humecter plutôt que prise par voix orale.

Chaque huile essentielle détient des préconisations d’emploi à respecter à la lettre afin de ressentir au mieux les bienfaits escomptés mais également dans un souci de santé. Ainsi, ce n’est pas parce qu’elles sont vendues en libre-service que leur utilisation est sans risque ; notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants en bas âge, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques.

BIENFAITS DES HUILES ESSENTIELLES

Pour en savoir plus sur vos huiles essentielles, et leurs qualités, quelques informations sont à prendre en compte :

  • L’identité de la plante

Sur le flacon est présent le nom courant de la plante et son nom latin. Il vous permet d’identifier l’espèce ou la sous-espèce. Très souvent une illustration se trouve sur le packaging pour vous aider à reconnaitre rapidement la plante de laquelle il s’agit.

  • L’origine de la plante

Cette information est capitale pour savoir depuis quel pays ou quelle région la plante a été récoltée. Le mode de production est également renseigné, vous saurez alors si la culture est biologique ou non. Un label français, européen ou international peut aussi être présent pour certifier une culture faite sous des critères étroits.

  • Le mode d’extraction

Cette information vous informe du procédé technique par lequel l’huile essentielle a été extraite. Il fera aussi mention de la partie de la plante utilisée : feuilles, graines, racines, écorce, fleur, …

  • Le chémotype

Les laboratoires sont habilités pour connaitre la structure biochimique des huiles essentielles (tous les composants), et donc son spectre d’actions. Cela permettra d’avoir la « carte d’identité » complète de ce concentré de plantes.
Les huiles essentielles ont des vertus médicinales, thérapeutiques mais aussi cosmétiques. Du fait de leur puissance, elles sont toujours proposées en très petite quantité dans leur utilisation. Pour n’importe quelle recette, vous ne verrez apparaitre que quelques gouttes d’HE.

Les bienfaits sont aussi nombreux qu’ils existent d’huiles essentielles ; lutter contre la fatigue, éviter les infections respiratoires, ralentir la perte de cheveux, prévenir le tartre, calmer l’eczéma, faire fuir les moustiques, réduire les insomnies et le stress, …

Au niveau cosmétique, les huiles essentielles peuvent apporter cicatrisation, hydratation, propriétés anti-rides et bien d’autres bénéfices : rééquilibrer une peau grasse (HE Ylang-Ylang), traiter l’acné inflammatoires et les boutons (HE Tea tree), lutter contre les pellicules (HE Eucalyptus globulus) ou encore réduire la cellulite (HE pamplemousse).

TOP 5 HUILES ESSENTIELLES

Voici une liste de 5 huiles essentielles qui constituent une base pour une utilisation simple et efficace au quotidien.

  • HE Ravintsara

Désignée comme l’allier de la famille durant les mois d’hiver, l’huile essentielle de ravintsara est connue pour son action anti-virale pour éliminer rhume et sinusite.

CONSEIL : déposer 1 goutte d’HE Ravintsara dans une cuillère à café de miel, 4 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

  • HE Lavande Aspic

Très prisée en cas de piqûres d’insectes ou de morsures, l’huile essentielle de Lavande Aspic est également un bon allier pour tous les problèmes cutanés et en particulier les brûlures ou de coups de soleil.

CONSEIL : Appliquez 1 goutte d’HE Lavande Aspic sur les boutons d’acné chaque soir, sous réserve d’une peau propre et sèche. A renouveler 3 semaines maximum.

  • HE Menthe poivrée

Contre les maux de tête et les migraines, la menthe poivrée est une alternative très efficace à un médicament. Elle est aussi efficace pour apaiser les chocs, coups et bleus.

CONSEIL : Application locale en massage d’1 goutte d’HE Menthe poivrée sur la zone du front, des tempes et des sinus.

  • HE Carotte

Les adeptes de skincare reconnaitront les bienfaits dermatologiques de l’huile essentielle de carotte. Celle-ci la régénération de la peau, prévient le vieillissement cutané, les rides et les tâches brunes. Les peaux sensibles auront besoin de cette huile dans leur routine cosmétique.

CONSEIL : Diluer 1 goutte d’HE Carotte dans 20 gouttes d’huile végétale de votre choix ou dans une crème et appliquer sur la zone emprise à l’acné, l’eczéma, le dartre ou les brûlures.

  • HE Citron

Moins connue que les huiles essentielles précédemment citées, l’huile essentielle de citron est pourtant un très bon allié en cas de troubles digestifs et biliaires ; nausées, brûlures d’estomac, digestion difficile ou altération du foie.

CONSEIL : A associer avec de l’HE Menthe poivrée, Carvi ou Aneth. Déposer 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillère à café de miel, 3 fois par jour.

A chaque problème une solution, c’est pourquoi les huiles essentielles sont de plus en plus appréciées du grand public et non plus seulement des personnes préférant la « médecine douce ». Se constituer une petite trousse à pharmacie avec des huiles essentielles de base est facilement réalisable, cependant demander toujours un avis d’un professionnel tel qu’un pharmacien, un aromathérapeute ou bien un médecin pour connaitre les bienfaits mais également les risques de certaines huiles essentielles. Veiller à bien respecter les indications et contre-indications.

Article précédent
Article suivant

0 comment. Laisse un commentaire

Empty content. Please select category to preview