Marker

Livraison offerte en France 🇫🇷

Une routine complète grâce au layering.

LE LAYERING KESAKO ?

La technique du layering prend son origine dans les routines minimalistes des femmes asiatiques, en particulier des femmes Japonaises et Coréennes qui réalisent quotidiennement leurs soins selon un ordre particulier.

Leur routine est basée sur une méthode qui consiste à superposer des couches de soins beauté dans un ordre très précis afin de conserver une peau saine et soignée avec un teint zéro défaut appelé « glass skin ». C’est grâce au layering que les Japonaises et Coréennes ont obtenu la réputation d’avoir une peau sans imperfections, lisse et lumineuse. Codifier l’application de ses soins au cours de son rituel beauté permet de retirer le maximum de bénéfices de chacun des cosmétiques mais également de s’offrir un superbe moment de détente.

Une routine beauté du matin ou du soir n’a pas besoin de durer des heures et de vous prendre beaucoup d’énergie pour être efficace, cependant on sait par plusieurs études que les skincare - addict asiatiques passent en moyenne deux fois plus de temps que les Françaises dans leur salle de bain : 1 heure pour les unes contre 15 à 30 minutes pour les autres.

On dit stop aux crèmes 3-en-1 et on dit oui à une routine minutieuse mais optimale avec les bons produits, naturels si possible.

L’ART DU SAHO

Le layering est connu pour être une sorte de « millefeuille » en référence à la superposition de cosmétiques. Les étapes à suivre sont rythmées par le type de produits utilisés (crème, baume, lait), leur texture (liquide ou plus épais), leur caractéristiques (liposoluble, hydrophile) car l’autre point important, après l’ordre d’application, est la compatibilité des soins entre eux. En effet, utiliser des cosmétiques qui n’ont pas des propriétés similaires ou bien avec des actifs non compatibles peut mettre à mal votre peau. Il faut donc commencer par choisir des produits qui se complémentent et qui correspondent à votre type de peau (grasse, sèche, acnéique, mature, …).

Aussi appelé l’« art du Saho », le layering contient en général 7 étapes fondamentales mais il est également possible d’en pratiquer moins pour les plus pressées, ou bien plus pour les plus assidues. Cette technique de beauté est transmise de génération en génération.

LES ETAPES DU LAYERING

Voici en détail chacune des étapes de la routine layering :

1. Démaquiller

La première étape du double nettoyage se trouve dans le démaquillage. Alors, qu’on ait appliqué une bonne couche de fond de teint ou non, il est primordial de retirer tout ce maquillage pour faire respirer la peau. Les résidus et saletés accumulés au cours de la journée partiront très facilement avec une huile démaquillante, car ses propriétés permettent de désincruster les pores et de nettoyer en profondeur la première couche de votre peau, l’épiderme.

Retirer son maquillage permet également à la peau d’activer plus facilement la régénération des cellules pendant la nuit. Privilégiez donc les démaquillants sous forme huileuse, soit liquide et 100% végétale telle que l’huile de jojoba ou bien solide tels que des baumes et laits démaquillants.

2. Nettoyer

La deuxième étape du double nettoyage est le nettoyage avec une base aqueuse. On utilise un nettoyant ou un savon afin d’éliminer les dernières traces de pollution, mascara, poussières pour laisser place à une peau propre et nette avant de déposer des actifs dessus.

Il existe de très bons nettoyants sous forme de gel ou de mousse à retrouver en pharmacie ou bien en grande surface, ils s’utilisent de façon similaire ; mouiller son visage à l’eau, appliquer une noix une noix de nettoyant, frotter dans les mains pour obtenir une mousse et continuer de faire mousser sur le visage en l’appliquant sur le visage avant de le rincer. L’opération doit durer quelques minutes, il est recommandé de se focaliser sur les zones à problèmes telles que la zone T (front – nez – menton).

3. Exfolier

L’exfoliation du visage est à pratiquer uniquement 2 fois par semaine maximum pour ne pas agresser la peau. C’est une action plutôt bénéfique pour la peau que d’être débarrasser de ces cellules mortes, mais il faut aussi respecter son cycle de réparation cellulaire et lui laisser le temps de reprendre en vitalité avant de refaire un gommage.

Un gommage mécanique (avec des grains) ou bien un exfoliant aux actifs (AHA, BHA) permet aux pores d’être désobstrués (cf. article AHA, BHA) et de garder un aspect uniforme de la peau. Les deux techniques sont différentes :

  • Gommage mécanique

Humidifier son visage avec de l’eau ou un hydrolat, masser délicatement avec des mouvements circulaires l’ensemble du visage pendant 1-2 minutes avant de rincer à l’eau claire. Si vous ressentez une sensation abrasive sur votre peau après un gommage mécanique c’est que les grains sont trop épais et/ou que vous avez une peau très sensible. Il serait plutôt préférable de se tourner vers un peeling.

  • Exfoliation par acide

S’assurer que la peau est parfaitement propre et sèche. Appliquer sur un coton quelques gouttes de l’exfoliant acide et masser légèrement le visage. Eviter le contour des yeux et de la bouche, zones trop fines pour retirer un avantage de l’exfoliant.

Pour les peaux les plus sensibles comme pour les autres, ce type de peeling acide est à réaliser de manière responsable, c’est-à-dire de commencer par une utilisation par mois, puis une par semaine et max deux par semaine et surtout de ne pas dépasser le temps de pause recommandé sur le cosmétique au risque d’en ressortir avec des rougeurs voir des brûlures.

4. Tonifier

La lotion tonique est utilisée après avoir nettoyer son visage pour être plus facilement absorbée par la peau. Grâce à ce cosmétique, les pores se referment dû à a forte teneur en alcool présent dans ces produits. Il faut l’appliquer en quantité raisonnable pour ne pas assécher la peau tout en gardant tous les bienfaits de son action astringente (anti-inflammatoire). Pour une option plus naturelle, optez pour une eau florale ou un hydrolat.

On vaporise sa lotion tonique à quelques centimètres du visage ou bien on la dépose sur un coton imbibé afin de la passer sur l’ensemble du visage en tapotant légèrement. Par cette étape, la peau est prête à recevoir des soins plus ciblés.

5. Recouvrir

Acide hyaluronique, rétinol, vitamine D, collagène, zinc, caféine, … pour ne citer qu’eux, Il existe une multitude de sérums qui traitent toutes les problématiques de peau de manière très ciblée. En règle générale utiliser 1 à 3 sérums est largement suffisant sous peine de mélanger trop d’actifs, dont certains incompatibles entre eux.

Les sérums sont vendus soit sous forme de 1 actif = 1 sérum soit sous forme de cocktail déjà prêt du genre ; sérum anti-âge, sérum éclat, sérum anti-imperfections…A vous de trouver celui qui correspond à vos besoins et surtout de vous renseignez sur son utilisation quotidienne ou non, matinale ou en soirée, compatible avec certains ou non.

Privilégiez un sérum aqueux et fluide qui se fondra rapidement dans votre épiderme. A ce stade du layering votre peau absorbera mieux les actifs que vous lui donnez, d’autant plus si vous réalisez de légers massages avec un gua sha en pierre naturelle. Pas besoin d’appliquer une trop grosse quantité de sérum, placer simplement 2 gouttes au creux de votre paume, frotter pour réveiller les actifs et apposer doucement vos mains sur vos joues, menton et front.

6. Soigner

Prendre soin des parties les plus fragiles de notre visage est important, on parle évidemment du contour des yeux, là où la peau est la plus fine puisque c’est à cet endroit que ce se note les rides, les cernes et les poches.

Le contour des yeux a besoin d’une attention particulière notamment car les cosmétiques qui sont en contact doivent être compatible avec cette fragilité. Pas question d’y déposer un peeling ou un sérum décapant, mais plutôt de privilégier des soins contours des yeux de type gel pour venir réparer les dommages de la fatigue et de l’âge.

7. Hydrater

La dernière étape du layering consiste à recouvrir les actifs préalablement déposés sur votre visage par une crème de jour ou de nuit. En effet, L’hydratation est le geste le plus connu et surement le plus suivie dans une routine skincare de base. A partir d’un certain âge la peau commence à ne plus autant retenir l’eau dans ses cellules qu’avant.

Pour retrouver élasticité et fermeté, la peau a besoin d’un petit coup de boost donné par un sérum qui a pour but de stimuler les cellules pour traiter en profondeur la problématique avant de sceller le tout avec votre crème hydratante. Ainsi, la peau est couverte d’une couche épaisse lui permettant de se régénérer facilement. Comme astuce naturelle, conserver l’hydratation de votre peau grâce à un baume riche ou bien une huile végétale telle que le sérum enrichi aux 7 huiles végétales de Melāhuac qui va clôturer votre routine en vous laissant une peau douce et non grasse.

Article précédent
Article suivant

0 comment. Laisse un commentaire

Empty content. Please select category to preview