Marker

Livraison offerte en France 🇫🇷

Comment j’ai monté ma boite de cosmétiques ?

Monter sa boite de cosmétiques à Paris, pendant le deuxième confinement suite a une pandémie et en étant une femme d’origine étrangère, n’est pas du tout évident !

Alors pourquoi le faire ?

J’ai toujours été passionnée par la cosmétique, depuis petite je m’achetais du maquillage, des produits pour le visage et j’aimais tout tester ! Petite problème : chaque produit me donnait des réactions indésirables voir même de sévères allergies. Venant d’un pays où les cosmétiques naturels ne sont pas très répandus, il était compliqué de trouver des produits les plus adaptés pour moi et ma peau sensible.

Ma passion pour les cosmétiques a évolué à mon arrivée en France car en plus de découvrir les produits pharmaceutiques, j’ai découvert des produits naturels, bios et éco-responsables : une première pour moi. Je me suis également abonnée à plusieurs boxes mensuelles dans le but de découvrir des nouveaux produits, et j’achetais régulièrement en pharmacie d’autres produits à tester mais je n’en étais pas toujours convaincue.

Le confinement, l’envie d’entreprendre, ma passion pour la cosmétique et la découverte des cosmétiques faits maison m’ont poussé à créer ma propre marque de cosmétiques naturels. 

Comment j’ai commencé à structurer Melāhuac ? 

Tout d’abord, il faut d’abord connaître ce que tu veux faire, c’est-à-dire choisir entre un produit ou un service. Faire des études de marché, se renseigner sur le secteur, comparer des marques futures concurrentes, lancer des enquêtes pour savoir quel produit ta cible à besoin, … Tant d’étapes à faire au préalable de ton choix définitif. Il faut savoir que tout au long de ton projet, l’idée initiale peut évoluer et changer plusieurs fois ; ce fut mon cas.

Le plus important c’est de savoir par où commencer, ça évitera de perdre du temps et de l’argent à ton entreprise.

Voici quelques étapes clés pour démarrer :

Trouver un associé : vous pouvez faire le projet seul.e mais le fait d’avoir un associé vous permet d’élargir vos idées, complémenter vos compétences et gagner du temps.

Faire un sondage : si vous voulez savoir si ce que vous vendez correspond bien à votre cible, faites un sondage pour connaître les habitudes des personnes, combien ils dépenseraient, ou ils achètent leurs cosmétiques etc. Pour notre part, ce sondage nous a ouvert les yeux et nous avons dû changer notre gamme initiale.

Trouver un incubateur : le plus important pour moi c’était d’être accompagnée. Cela m’a permis de faire du networking*, rencontrer d’autres entrepreneurs, échanger des contacts de fournisseurs et être accompagnée par des experts dont la vocation est de vous guider pour les prochaines étapes, notamment les plus importantes : la création de la société et le dépôt de la marque auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Faire un business plan : Un business plan** évolue tout le temps, mais c’est l’élément qui vous permettra d’avancer et d’avoir une visibilité de votre business et l’avenir de votre société dans son ensemble. L’incubateur pourra toujours vous aider à affiner le business plan et le préparer pour le montrer à votre futur expert-comptable.

Trouver un comptable et un avocat : un fois que vous avez votre idée, vos associés et le nom de la marque, il est très important d’employer un comptable et avocat qui vous guiderons sur le côté juridique et financier propre à la création d’entreprise et le dépôt de la marque. Il ne faut surtout pas commencer à créer de contenu (réseaux sociaux, site internet, …) pour votre marque si vous n’avez pas encore validé le nom auprès de l’INPI : vous risqueriez de perdre le nom et de l’argent (ce fut notre cas). Pour donner un ordre d’idée, il faut compter environ 4 mois après le dépôt de la marque pour avoir la validation. Une fois celle-ci validée vous pouvez commencer à travailler en utilisant le nom et en cherchant un nom de domaine pour votre site internet et/ou e-shop si besoin.

Choisir un laboratoire et des fournisseurs : La cosmétique c’est un secteur business qui coûte cher… avoir des économies, du love money*** ou des aides financières est important au moment du démarrage. Il existe des laboratoires qui font de la formulation de produits, c’est-à-dire qu’ils préparent eux-mêmes des formules dites « blanches » afin de vous les revendre (donc vous aurez la même formule que la marque X, seul le packaging sera différent), cependant vous pouvez trouver un expert en formulation indépendant et produire dans un laboratoire. Personnellement, nous avons fait le choix de formuler nos compositions de A à Z, c’est-à-dire choisir nos ingrédients pour qu’ils correspondent à notre propre cahier des charges, et nos propres envies et besoins : une formule 100% créée grâce à la collaboration entre mon associé, notre formulatrice indépendante et moi.

Il faut coordonner les quantités à produire avec le laboratoire et vos fournisseurs, il faut qu’ils soient cohérents et qu’ils s’adaptent à vos besoins.

Vous devez toujours attendre de faire valider vos formules et de les déclarer au Portail de Notification des Produits Cosmétiques (CPNP) avant de vendre les produits.

Faire un atelier test : tester votre formule finale lors d’un atelier pour voir si les formules ou les flacons ont besoin de changements. Faites aussi tester à tout personne de votre entourage pour avoir des retours sincères (et parfois crus). Notre atelier test fait en septembre 2020 chez La bonne composition nous a permis de valider la formule finale et de changer un de nos flacons à la suite de problèmes d’ergonomie. Les personnes présentes à l’atelier étaient donc des futurs adeptes de Melāhuac et en tant que premiers concernés par l’utilisation des produits, leurs retours étaient d’une aide précieuse pour convenir parfaitement à notre cible.

Faire une campagne de crowdfunding : le financement participatif plus qu’un outil pour financer votre production, il s’avère être un super outil pour tester l’attrait de vos produits, connaître votre cible (quel type de personnes va participer financièrement) durant le lancement, faire de la communication à grande échelle et avoir des premiers retours d’expérience client. Nous avons fait notre campagne sur Ulule et nous avons atteint un objectif de 342% en 24H !

Utiliser Shopify : C’est l’outil de prédilection pour démarrer votre e-commerce sans trop dépenser et en ayant tous les outils pour faire un site fonctionnel et esthétique. Il est parfaitement adapté pour vendre des cosmétiques et facilement personnalisable avec des applications à intégrer ensuite au site internet. Shopify propose des offres différentes en fonction des besoins de l’entreprise, le prix devient plus élevé par ajouts successifs d’applications liées à la page, les commissions sont également à prendre en compte.

Amélioration continue : améliorer en permanence votre packaging, votre produit et votre site est important pour rester en lice contre les concurrents. Tout comme l’idée de base, votre marque va évoluer chaque année, chaque mois, chaque jour afin de s’adapter au mieux à votre cible. L’industrie de la cosmétique est un secteur très concurrentiel et l’adaptation est une qualité essentielle, en effet, si vous ne vous intéressez pas aux nouvelles tendances, aux besoins de vos clients ou encore au marché de la cosmétique en général, il vous sera impossible de faire évoluer votre marque à travers les années.

Petit conseil : essayez au maximum de minimiser les dépenses en regardant des tutoriels pour apprendre à faire des choses comme la création du site, des photos professionnelles, la gestion des réseaux sociaux, etc. Vous allez apprendre beaucoup plus des choses en essayant par vous-même et vous allez devenir plus independant.e. Trouvez aussi des fournisseurs qui vous inspirent confiance et qui partagent les mêmes valeurs que vous ! Une bonne relation avec ses collaborateurs change complètement votre façon de travailler et d’avancer dans vos projets. 

Tout prendre du temps dans la création d’une marque de cosmétiques. Prenez votre temps, ça vaut la peine ! 

*Networking : Capacité à se créer un réseau de confiance constitué de professionnels, passionnés, experts, etc pour échanger des connaissances et des conseils sur le long terme.

**Business plan : Dossier constituent le plan d’affaires complet de l’entreprise. On y retrouve les valeurs, les ambitions et les besoins financiers de celle-ci afin de les présentés à des futurs investisseurs notamment.

***Love money : Levée de fonds faite par les fondateurs de l’entreprise auprès de sa famille, ses proches, ses amis et connaissances dans le but de financer une partie ou l’entièreté de son projet.

0 comment. Laisse un commentaire

Empty content. Please select category to preview